Tab Content
No Recent Activity
About camarilla

Basic Information

About camarilla
Biography:
Le CAC 40 a perdu 1,21 % vendredi et 2,40 % sur la semaine. L’inquiétude sur le mur budgétaire américain et sur la Grèce ont pesé sur le moral des investisseurs ces derniers jours.

L’ambiance reste particulièrement maussade sur les marchés financiers. A Paris, le CAC 40 a encore perdu 1,21 % vendredi pour finir la séance à 3341,52 points. Les autres grandes places européennes sont sur la même tendance. Francfort a lâché 1,32 %, tombant sous les 7000 points pour la première fois depuis septembre et Londres a cédé 1,27 %. A Wall Street en séance, le Dow Jones reculait de 0,39 % et le Nasdaq de 0,61 %.

L’indice de la Bourse de Paris a passé pratiquement toute la semaine dans le rouge à l’exception d’un modeste rebond mardi, où il a grignoté 0,56 %. Mais au finish, sur les cinq derniers jours de Bourse, le CAC 40 abandonne 2,40 %. Les mauvaises nouvelles se sont accumulées ces derniers jours. En Europe tout d’abord. Tandis que la zone euro est de nouveau en récession, la sort de la Grèce reste toujours en suspend. Les ministres Finances de la zone euro ont simplement convenu d’accorder un délai supplémentaire à Athènes pour lui permettre de réduire son déficit budgétaire.

Aux États-Unis, les négociations semblent également s’enliser sur l’épineuse question du «mur budgétaire». Or, début janvier, en l’absence d’accord entre démocrates et républicains, le pays sera confronté à 600 milliards de hausses d’impôts et de coupes dans les dépenses publique au risque de précipiter l’économie dans le rouge.
Les cycliques à la peine EDF à un plus bas historique

Les indices US ont enchaîné une seconde semaine de repli mais les pertes hebdomadaires qui s'élevaient à -2,5% en milieu de matinée ont été réduite à -1,5% grâce au rebond de +1% (en ligne droite)survenu entre 17H45 et 18H (heure française) sur des rumeurs d'avancée dans les pourparlers entre démocrates et républicains (il était question de 'discussions constructives' à l'issue d'une réunion organisée vendredi par Barack Obama avec les chefs de file des principaux partis du Congrès).

Le Dow Jones a repris 0,37% à 12.588, le S&P-500 +0,48% à 1.360 et le Nasdaq +0,57% à 2.853Pts.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones Industrial a lâché 1,8% (tout comme le Nasdaq), le 'S&P' -1,45% (soit -7% depuis son zénith du 18 octobre dernier).

Wall Street ne croît pas vraiment à une hausse automatique des impôts ni à la mise en oeuvre aveugle de coupes dans les dépenses publiques susceptibles de casser la croissance: tout va sans doute être renégocié... mais quelles concessions les uns et les autres sont-ils prêts à consentir d'ici le 31 décembre ?

Le résultat sera t'il meilleur ou pire que si le Congrès américains partait en congé avant d'avoir retravaillé les textes votés en juillet 2011 ?
La prochaine réunion est prévue pour dans un peu plus d'une semaine, après le long week-end consumériste de Thanksgiving.

Les titres EDF, GDF-Suez, Veolia, Suez, France Télécom ou Vivendi sont proches de leur plus bas historiques. Non seulement ils n’ont pas résisté à la baisse, mais ils ont eu tendance à en accélérer les effets.

La chute vertigineuse de certaines valeurs traditionnellement considérées comme défensives, à l’image d’EDF, GDF, Veolia Environnement, Suez Environnement, France Télécom ou Vivendi, montre que cette catégorie de titres n’a pas résisté à la baisse généralisée des marchés boursiers. Ils ont même eu tendance à reculer beaucoup plus fortement que la moyenne du marché, puisqu’ils sont tous tombés à proximité de leur plus bas historiques.

Cette disparition de la notion de valeurs défensives est déjà visible dans les cours depuis plusieurs années. Elle s’explique par plusieurs facteurs. Le premier d’entre eux concerne l’introduction d’une concurrence de plus en plus forte dans la plupart des secteurs concernés. C’est le cas des télécommunications, de la distribution d’énergie (électricité et gaz) et surtout des services aux collectivités. France Télécom est, de ce point de vue, la victime la plus emblématique de l’arrivée de nouveaux concurrents dans le secteur.

La plupart des activités concernées se révèlent aussi beaucoup plus vulnérables à l’évolution de la conjoncture qu’il paraît. Ainsi les deux leaders français des services aux collectivités, Veolia Environnement et Suez Environnement, qui réalisent un tiers environ de leur activité auprès d’une clientèle d’entreprises dans le secteur très cycliques du traitement des déchets industriels. Pour leur part EDF et GDF subissent le ralentissement de la consommation des ménages et surtout une baisse sensible de l’activité des grands clients industriels.

Le doute sur leur capacité à assurer une progression régulière de leur bénéfices en période de ralentissement de l’activité et un manque complet de visibilité sur l’évolution du dividende explique la baisse des toutes ces valeurs. Seule exception: les sociétés pharmaceutiques qui avaient perdu dès le début des années 2000 leur statut de valeurs défensives avec l’arrivée des médicaments génériques, commencent à remonter la pente. C’est par, exemple, le cas de Sanofi qui a su utiliser le cash flow dégagé sur ses activités traditionnelles pour se développer dans les biotechnologies et dans des produits grand public accessibles sans ordonnance.

Le sentiment des experts du Figaro Bourse: en Bourse, comme sur les champs de bataille, l’expérience montre que la meilleure défense reste l’attaque. C’est donc du côté des valeurs de croissance qu’il faut se tourner pour trouver les titres qui résistent le mieux à la crise. Et plus particulièrement du côté des sociétés innovantes et de celles les plus présentes dans les zones les plus dynamiques, comme les pays émergents ou l’Amérique du Nord. Ce n’est sans doute pas un hasard si, en dépit de la crise, des titres comme Bureau Veritas, Gemalto, Bolloré ou Bic ont ainsi franchi ces derniers jours leurs sommets historiques. Au sein du CAC 40, Publicis, Safran, Pernod-Ricard et Essilor sont également proches des plus hauts. Toutes ces sociétés en su faire preuve d’innovation et ont su aller chercher la croissance là où elle se trouve.

Wall Street va entamer lundi une semaine écourtée qui est d'ordinaire plutôt positive pour les marchés (une hausse des indices US contribuant soutenir le moral des ménages avant qu'ils ne participent à la campagne de soldes la plus massive de l'année qui débutera ce vendredi).

Le Dow Jones a été soutenu vendredi par Alcoa et Home Depot (+1,4%), le 'S&P' l'a été par RIM (+4,6%), Expedia (+4,25%), Symantec (+2,3%), Amazon (+2,1%).
Dell a revanche plongé comme attendu de -7,7% du fait du recul des ventes de PC qui souffrent de la concurrence des tablettes et Sears a dévissé de -18,7% à 47,5$..

A Paris, les valeurs les plus sensibles à la conjoncture ont accusé le coup à l’image d’Alstom qui cède 7,49 % sur la semaine, de Carrefour (-5,89 %) ou de Saint Gobain (-4,50 %).

EDF est tombé hier à la clôture à sous 14 euros à un plancher inconnu depuis son introduction en Bourse fin 2005 à 32 euros. Sur cinq jour le titre a cédé 9,65 %, ce qui porte ses pertes depuis le début de l’année à plus de 25 %. Le géant français de l’électricité a prévenu mardi que son résultat brut d’exploitation risquait de ne pas croître en 2013. Alcatel-Lucent toujours très chahuté en Bourse accuse toutefois la pus forte perte du CAC 40 sur le semaine avec une chute de 12,72 % en cinq jours.

A l’inverse Vivendi s’adjuge 4,90 % sur la semaine, enregistrant au passage la plus forte hausse du CAC 40 sur les cinq derniers jours de Bourse. Le groupe a relevé, mardi, sa prévision de résultat pour 2012, encouragé par un 3e trimestre meilleur que prévu. A noter également, la belle performance de Pages Jaunes qui s’envole de plus de 39 % après être parvenu à un accord avec ses banques pour refinancer sa dette.

TF1, qui compte réaliser 87 millions d’euros d’économies récurrentes d’ici fin 2014 pour compenser la dégradation de ses recettes publicitaires se distingue également. Le titre a gagné 8,47 % cette semaine.

Signature


Statistics


Total Posts
Total Posts
0
Posts Per Day
0
General Information
Last Activity
11-18-2012 05:52 PM
Join Date
11-18-2012
Referrals
0